Mousse isolation phonique : tout savoir sur ce matériau insonorisant

Mousse isolation phonique

Pour éliminer les distractions dans un espace de travail ou une maison d’habitation, rien ne vaut l’insonorisation. Cette opération permet de limiter les bruits et les nuisances sonores, pouvant perturber la concentration des travailleurs, tout en impactant sur leur bien-être. Parmi les meilleures solutions à mettre en œuvre pour une bonne isolation, on peut citer la mousse d’isolation. Comment fonctionne-t-elle et quels sont les résultats attendus ?

 

Mousse isolation acoustique : les deux principaux types de mousse

La mousse d’insonorisation est un matériau de synthèse pouvant provenir :

  • De la mélamine
  • Du polyuréthane
  • Du polyéthylène

Elle se décline sous forme de panneaux, de rouleaux ou de dalles. Quant à sa surface, elle peut être triangulaire, plate, alvéolée, cylindrique ou en picots. On distingue deux principaux types de mousse utilisées pour l’isolation phonique :

 

La mousse insonorisante

Son rôle consiste à bloquer les sons tout comme un rideau phonique.

 

La mousse acoustique

Parfois appelée mousse insonorisante, comme l’autre catégorie, elle est plutôt utilisée pour absorber les sons. En fonction des problèmes de bruits auxquels vous faites face, un acousticien pourra vous proposer le materiau insonorisant à privilégier pour les réduire.

 

L’absorption des sons présents dans les restaurants

Comme évoqué plus haut, la mousse insonorisante peut absorber les sons, à défaut de les bloquer. L’un des principaux avantages de ce matériau, c’est qu’il peut être découpé suivant les besoins d’insonorisation. En effet, il est vendu en différentes dimensions et peut être installé sur les murs, les plafonds ou être suspendus dans votre restaurant.

Pour que l’absorption des sons soit efficace, il faut miser sur une mousse polyuréthane et une mousse de mélamine extrudée. L’idéal est qu’elles soient légères et poreuses. Il est important d’installer les panneaux de mousse sur une grande surface pour qu’ils soient opérants.

En effet, lorsque le son atterrit sur le panneau, il est absorbé en partie par ce dernier, ce qui l’empêche de passer au travers. Cela a pour effet de créer un environnement plus calme en réduisant les échos. Sachez que le confort acoustique est un point important dans tout espace recevant du public. La mise en place d’une solution acoustique telle que la mousse aura pour effet de rendre les conversations plus intelligibles.

Il faut noter que la mousse insonorisante est bien plus efficace si elle a une forme pyramidale ou cunéiforme. Ainsi, le bruit va la percuter sous différents angles, l’empêchant alors de rebondir.

 

Le blocage des sons par la mousse acoustique

Les mousses conçues pour bloquer les sons sont plus épaisses. Leur rôle consiste à empêcher les sons de pénétrer dans une pièce ou au contraire de s’échapper. Elles tendent donc plutôt vers l’insonorisation. A la différence des mousses acoustiques, ces mousses insonorisantes ont une surface plane et sont plus efficaces lorsqu’elles sont installées à l’intérieur des murs. Elles sont à privilégier lorsque les niveaux de bruits sont très élevés et dérangeants, ne pouvant alors plus être contrôlés à l’aide de mousses acoustiques.

Les résultats d’insonorisation dépendent de l’épaisseur de la mousse

Chaque mousse d’isolation présente une courbe d’absorption acoustique différente. Certaines ne sont efficaces que dans une moindre mesure, étant donné qu’elles sont trop fines. Ce sont généralement les mousses pas chères. Pour mieux évaluer cette efficacité, il convient de connaître les différents types de mousse en fonction de leur coefficient d’absorption acoustique :

 

Les mousses classiques

Ce sont les mousses alvéolaires en polyuréthane, dont la densité est comprise entre 50 et 150kg/m3. Elles conviennent à différents usages et présentent une bonne efficacité contre les bruits.

 

Les mousses ultra-performantes

Elles conviennent aux endroits exposés à des sons très élevés. Cette catégorie regroupe les mousses planes et alvéolaires avec des complexes élastomères d’une densité de 5kg/m3. Elles ont une performance plus élevée comparée aux mousses classiques, mais avec un coût lui aussi plus élevé.

 

Les mousses très étanches

Ce sont des mousses en caoutchouc dont une face est recouverte d’un film 100% étanche. Leur intensité acoustique leur permet de lutter contre les bruits du voisinage.

 

L’installation d’une mousse adaptée par des professionnels comme Rideau Phonique

Pour déterminer les types de bruits à contrôler (bruits d’impact, bruits extérieurs, bruits aériens…), un diagnostic acoustique s’impose. Cette étude préalable doit être menée par des experts comme Rideau Phonique, disposant des compétences nécessaires pour identifier les sources des nuisances sonores. A la suite de cette étude, il sera possible de déterminer les types de mousses et autres matériaux isolants efficaces pour une bonne isolation phonique.

De plus, la configuration des espaces diffère pour chaque pièce et chaque bâtiment. Pour améliorer l’isolation, il convient de considérer plusieurs paramètres, comme le confort souhaité, le budget et les contraintes en termes de réalisation de grands travaux. Avec Rideau Phonique, le succès de votre projet sera garanti !