Comment insonoriser une pièce : le guide pour dormir à poings fermés

insonorisation pièce

Il n’y a pas que les bruits secs et forts qui peuvent impacter l’audition. Les bruits de fond courants ont aussi des effets néfastes lorsque des sujets s’y exposent à long terme, surtout pendant leur sommeil. D’ailleurs, ces effets sont nombreux et peuvent fortement nuire à la santé. Pour s’en débarrasser, il s’avère important d’insonoriser la chambre à coucher. Comment s’y prendre alors ?

Comment insonoriser une pièce ? Le bruit a un impact sur le sommeil

Les bruits divers, qu’ils proviennent du voisinage, de la circulation ou de l’air ambiant, peuvent causer des perturbations du sommeil. D’ailleurs, c’est l’une des plaintes les plus courantes des personnes qui y sont exposées. Selon les cas, les nuisances sonores peuvent en effet provoquer :

  • Des changements de plages de sommeil
  • Des périodes d’éveil prolongées et d’excitation
  • Un réveil total en plein milieu de la nuit
  • Des mouvements du corps…

Des études ont permis de confirmer que les bruits peuvent nuire à la qualité du sommeil, même s’ils ne vous empêchent pas de dormir. Cela signifie que bien que le niveau de bruit soit faible, il peut tout de même avoir un impact. Si vous souhaitez vous en débarrasser, pensez à vous renseigner sur comment insonoriser une fenêtre, là où les sons ont tendance à s’infiltrer.

Il faut noter que les perturbations du sommeil peuvent aussi avoir des répercussions à long terme. Elles dépendent, bien évidemment, de leur fréquence et de leur amplitude, mais une piètre qualité de sommeil peut généralement entraîner une mauvaise qualité de vie si elle se prolonge. En effet, elle peut causer la fatigue chronique et la somnolence chez le sujet, ce qui peut impacter ses performances au travail. Pour éviter tous ces désagréments, des solutions simples existent pour lutter contre les sons indésirables, comme l’installation d’un rideau anti bruit.

 

Rappel sur les niveaux de sons

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, même un son de 30 dB peut être néfaste pour la santé. Pour améliorer votre quotidien, voici donc une liste de sons courants avec leurs fréquences respectives :

  • – 100 dB : décollage d’un avion
  • – 70 dB : bruit d’un aspirateur, d’un réveil, de conversations de groupe et de la circulation.
  • – 60 dB : fréquence d’une conversation normale.

En somme, tout le monde s’expose à des bruits perturbateurs de sommeil au quotidien, sans s’en rendre vraiment compte.

Voici les effets observés en fonction de la fréquence de bruit auquel une personne s’expose :

  • – Entre 30 et 40 dB : les victimes peuvent témoigner d’une augmentation des mouvements du corps, des éveils, des réveils et des perturbations du sommeil.
  • – Entre 40 et 55 dB : les nuisances peuvent avoir des conséquences sur la santé.
  • – Plus de 55 dB : l’exposition devient un danger pour la population. Des risques de maladies cardiovasculaires sont observés.

 

Type et durée d’exposition

Comme énoncé plus haut, les effets du bruit sur la santé dépendent du type et de la durée d’exposition.

 

Le type d’exposition

Que le bruit provienne d’un train, d’un avion, du voisinage ou d’une voiture, il est toujours susceptible de causer des troubles du sommeil. Si les bruits de la circulation sont ceux qui impactent le plus la structure du sommeil, ce sont plutôt les bruits ferroviaires et aériens qui sont les plus dérangeants pour la population.

 

La durée d’exposition

Si les bruits sont de faible niveau, ils peuvent ne pas réveiller la personne, mais causer des passages à un stade de sommeil plus léger, de brefs réveils ou des mouvements.

 

Les solutions pour réduire le bruit

Il existe des solutions simples pour améliorer le confort acoustique d’une pièce :

 

Installer des rideaux phoniques

Ils disposent d’excellentes performances acoustiques et garantissent une bonne isolation contre les bruits indésirables. Disponible en plusieurs matières et coloris, un rideau phonique peut aussi améliorer l’isolation thermique.

 

Installer un double vitrage

Une fenêtre double vitrage permet de mieux contrecarrer les bruits qu’une fenêtre simple vitrage. Elle permet donc une meilleure insonorisation, surtout si elle est couplée à des rideaux isolants.

 

Le bruit blanc

Il permet de masquer certains bruits dérangeants et vous aide à vous endormir plus facilement. Il s’agit d’utiliser un son pour en masquer d’autres.

 

Les boules Quies

Elles doivent être portées comme des écouteurs pour se protéger des bruits.

 

Rideau Phonique dispose d’un catalogue entier de rideaux anti-bruit qui améliorent l’insonorisation de vos pièces

Les rideaux anti-bruit sont des solutions à la fois pratiques et abordables pour l’affaiblissement acoustique. Ils permettent de réduire les nuisances sonores de façon efficace, tout en assurant le confort acoustique des occupants de la pièce. Disponibles sur-mesure et pouvant être personnalisés chez Rideau Phonique, les rideaux isolants vous accompagneront au quotidien pour limiter votre exposition au bruit.