Matériau insonorisant : les meilleurs matériaux pour insonoriser une pièce

Matériau insonorisant :

Pouvant être source de stress, de fatigue et de troubles du sommeil, le bruit doit être réduit à néant dans un environnement de travail ou dans une maison. Qu’il provienne de l’extérieur, du voisinage ou de l’intérieur même d’une maison (résonance de la pièce), il est important de lutter contre ces nuisances pour favoriser le bien-être de tous les occupants. Pour réduire les niveaux de bruit et optimiser le confort acoustique, on se sert de matériaux insonorisants divers. Découvrez les meilleurs choix pour votre projet d’isolation phonique.

 

Matériau insonorisant naturel : quelles sont les options ?

Il existe des matériaux naturels écologiques destinés à l’isolation des pièces. Parmi les meilleurs choix, on retrouve :

  • Le liège
  • La fibre de bois
  • L’ouate de cellulose
  • Le coton

A la différence des rideaux acoustiques velours, qui sont à poser instantanément, ces matières sont utilisées pour réaliser d’importants travaux d’insonorisation.

 

Le liège

Le liège est une matière imputrescible qu’on utilise sur les murs, le sol et le plafond. Tout comme il permet de réguler les niveaux de bruit, il peut aussi contrôler le taux d’humidité, et est également un bon isolant thermique. Avec une épaisseur de 10mm, le liège permet une réduction de bruit de 20 dB.

 

La fibre de bois

Produit 100% naturel, la fibre de bois est à la fois un bon isolant phonique et thermique. C’est aussi une matière non-inflammable.

 

L’ouate de cellulose

Cette matière se révèle efficace pour l’insonorisation pièce. Avec une épaisseur de 45mm, elle permet une réduction des bruits de 47 dB en moyenne. L’ouate de cellulose offre aussi l’avantage d’être souple et abordable.

 

Le coton

A la fois sain et non irritant, le coton est utile aussi bien pour l’isolation phonique que thermique. De plus, il est non-inflammable et particulièrement souple. Toutefois, il est sensible à l’humidité.

 

Le gypse

Il s’utilise aussi bien en placoplâtre, qu’en panneau de gypse ou en panneau mural. Une autre option consiste à utiliser le gypse résistant aux impacts. Il dispose d’une couche d’amortissement, qui en fait une excellente matière d’insonorisation. En effet, ce type de gypse est beaucoup plus efficace que le gypse classique.

 

Les panneaux acoustiques

Les panneaux acoustiques sont des matériaux isolants à installer sur des revêtements déjà existants, tels que les murs et les plafonds. Il est également possible de les suspendre. Le panneau acoustique est intéressant dans les pièces où la correction acoustique nécessaire est mineure. Il permet d’optimiser le confort acoustique de façon instantanée. Il convient toutefois de définir ses besoins en amont pour trouver les dimensions et les épaisseurs de panneaux idéales.

Ces matériaux ont l’avantage d’exister en différentes couleurs et formes. De ce fait, il est facile de les intégrer à la décoration en place. Selon la réduction de bruit souhaitée, il convient de choisir parmi les trois types de panneaux acoustiques :

  • Les panneaux d’absorption
  • Les panneaux d’atténuation
  • Les panneaux de correction

 

Autres matériaux isolants

Il existe d’autres matériaux avec des performances acoustiques prouvées qui vous seront utiles lors de votre projet d’insonorisation :

 

La membrane de vinyle à haute densité

Comme son nom l’indique, ce matériau est dense et massif. Il est idéal pour envelopper les conduits, bien qu’il soit onéreux.

 

Le scellant acoustique

On s’en sert principalement avec d’autres matériaux insonorisants, étant donné qu’il vient renforcer leur action isolante. En effet, ce produit est utilisé en guise de calfeutrage acoustique.

 

L’adhésif viscoélastique

Ce composé amortissant est utilisé en guise de sous-couche entre deux cloisons sèches, deux panneaux de gypse ou deux sous-planchers. L’adhésif viscoélastique offre aussi l’avantage d’être économique et efficace.

Les rideaux insonorisants de chez Rideau Phonique

Les bruits et les nuisances sonores ont tendance à s’infiltrer par les fenêtres, notamment si ces dernières ne sont pas équipées d’un double vitrage. Pour les bloquer, l’utilisation d’un rideau phonique est conseillée. Cette solution est idéale dans une chambre à coucher, une salle de réunion ou même un restaurant.

Le rideau phonique a la particularité d’être composé de plusieurs couches de tissus, ce qui le rend lourd et occultant. Non seulement, il permet de contrecarrer les bruits extérieurs, mais en plus, il peut aussi réduire l’écho. Rideau Phonique propose un large choix de rideaux pour embellir vos intérieurs, tout en vous offrant la possibilité de réduire les nuisances sonores.

 

La peinture insonorisante

C’est une solution simple et facile à mettre en œuvre, étant donné qu’elle s’applique comme n’importe quelle autre peinture. Toutefois, il faut noter que pour que la peinture insonorisante soit 100% efficace, il convient de la coupler avec d’autres matériaux isolants.